~/Ressources _2008 _art _net _plt _TAZ

Macro

THIERRY-VERBEKE-United-Colors-II-Patchwork-en-tissus-usagés-160-_-220-cm-2014
Macro
~ Rangé dans : Ressources
∞ Publié le 27 janvier 2016
http://news.vincent-bonnefille.fr/2016/01/27/macro/
PDF auto-généré et (donc) partiel

P.E.Z

http://thierryverbeke.com/espace%20public.html

THIERRY VERBEKE – Pirater le réel /// P.E.Z.

Notre siècle est le premier sans terra incognita, sans une frontière. La nationalité est le principe suprême qui gouverne le monde – pas un récif des mers du Sud ne peut être laissé ouvert, pas une vallée lointaine, pas même la Lune et les planètes. C’est l’apothéose du «gangstérisme territorial». Pas un seul centimètre carré sur Terre qui ne soit taxé et policé… en théorie.
Hakim Bey – TAZ (1991)


Thierry Verbeke est un artiste militant. Engagé dans le réel, il poursuit des problématiques liées au monde du travail, aux libertés et aux droits fondamentaux, à l’économie et à ce que je nommerais « le grand vent des communicants ». Il produit un art de la contestation pacifique, invitant au soulèvement (à une prise de conscience collective) plutôt qu’à la révolution. Ainsi, il fabrique des banderoles à partir de bleus d’ouvriers (Bleus de Chauffe) ; en réponse au prétendu recul du chômage en France, il se fait recruteur de chômeurs pour que l’A.N.P.E puisse rester en activité (ANPE Concept Car) ; avec l’aide de couturières, il réalise un drapeau de pirate en patchwork (United Color). L’absurdité des actions et des slogans renvoie à l’absurdité de notre système et à ses stratégies de communication. L’artiste souligne un abrutissement généralisé, orchestré par l’Etat et le marché, relayé par la publicité et les médias. Un abrutissement ayant pour objectif d’asservir le consommateur au détriment de l’éveil du citoyen. C’est en ce sens que son travail m’apparaît comme une matérialisation de la pensée du poète anarchiste Hakim Bey, et notamment de la TAZ (zone autonome temporaire).

La TAZ est comme une insurrection sans engagement direct contre l’État, une opération de guérilla qui libère une zone (de terrain, de temps, d’imagination) puis se dissout, avant que l’État ne l’écrase, pour se reformer ailleurs dans le temps ou l’espace. Puisque l’État est davantage concerné par la Simulation que par la substance, la TAZ peut « occuper » ces zones clandestinement et poursuivre en paix relative ses objectifs festifs pendant quelque temps.
http://crennjulie.com/…/thierry-verbeke-pirater-le-reel-p-e-z/


Le monde et la dette

http://www.monavatamanuflorintudor.ro/lemondeetladette.htm

A hand sewed map of the world debt by countries, regions in which the darker colors represent higher debt and the lighter the lower debt. Some regions colored in white mark geographic areas where the data is unknown and further a red square does not illustrate any region but an innate teritory that cannot be negociated and regulated by debt and economics.
D+T Project, 2015

Le monde et la dette, textile, Brussels, 2015


EXIT

( Installation, Palais de Tokyo — Fondation Cartier, 2015 )

Exit est composée d’un ensemble de cartes animées générées à partir de données statistiques portant sur les mouvements de population dans le monde et leurs principales causes. L’oeuvre a été entièrement actualisée à l’occasion de la Conférence sur le changement climatique des Nations Unies (COP21) organisée à Paris en décembre 2015 […] Cet événement décisif offre un contexte particulièrement pertinent à une oeuvre dont les sujets sont inséparables de la question du réchauffement climatique : « C’est un peu comme si le ciel, et ses nuages, et sa pollution faisaient leur entrée dans l’Histoire. Non plus dans l’histoire des saisons – l’été, l’automne, l’hiver – mais dans l’histoire du peuplement, dans l’histoire de zones inhabitables pour une raison ou pour une autre, et pas seulement pour des raison de désertification, mais pour des raisons de disparition, de submersion du sol. C’est l’avenir. » (Paul Virilio, 2009)
http://www.palaisdetokyo.com/…/exit

Réalisée à partir d'informations statistiques, Exit donne à voir les migrations climatiques, économiques et politiques contemporaines. Conçue à l’occasion de l’exposition Terre Natale, Ailleurs commence ici organisée à la Fondation Cartier pour l’art contemporain en 2008, cette installation vidéo immersive est présentée dans une version actualisée.

(Diller Scofidio + Renfro, Mark Hansen, Laura Kurgan and Ben Rubin with Robert Gerard Pietrusko and Stewart Smith)
http://www.artcop21.com/fr/events/exit/


Sources / notes :

Cover : THIERRY VERBEKE United Colors II,  Patchwork en tissus usagés  160 _ 220 cm, 2014
http://thierryverbeke.com/drapeaux.html